Le vitrage

Le vitrage, la partie la plus importante surtout dans notre région.
Grâce au gaz Argon et aux différents couches et traitement du vitrage, nous ne plaçons plus que du vitrage haut rendement avec les filtres solaires adaptés à chaque situation et orientation.

De la lumière à la chaleur
Les rayons solaires frappant une vitre sont partiellement réfléchis, partiellement absorbés et partiellement transmis. L'énergie absorbée chauffe le verre et est à nouveau émise sous forme d'infrarouges de grande longueur d'ondes des deux côtés de la vitre. La partie émise vers l'intérieur se transforme alors en chaleur dans la maison.

Si le temps est ensoleillé, les rayons de lumière directs sont partiellement absorbés par le sol, les murs, les meubles... qui s'échauffent progressivement. Cette chaleur est, une fois de plus, réémise sous forme d'infrarouges de longueur d'ondes supérieures à 2,5 microns, longueur d'ondes qui ne lui permet plus de retraverser le verre. Elle reste prisonnière à l'intérieur de la maison, la température des pièces augmente: c'est le principe de l'effet de serre.

Le contrôle solaire

Le pouvoir de contrôle solaire du verre clair peut être amélioré de deux manières: en augmentant soit la part réfléchies soit la part absorbée du rayonnement incident, afin de réduire le rayonnement transmis.

Verre teinté
Le verre est teinté dans la masse avec des pigments qui absorbent le flux solaire et le ré-émet en grande partie vers l'extérieur.
Aspect colore: vert, bronze, gris

Verre réfléchissant
Le verre est revêtu sur l'une de ses faces d'une couche ultra fine d'un matériau réfléchissant.
Aspect: réfléchissant

Verre de contrôle solaire sélectif
Saint-Gobain Glass a réussi à mettre au point un vitrage de contrôle solaire sélectif qui agit différemment suivant la plage de rayonnement du flux énergétique frappant le verre. Les rayons de la plage visible ne sont pratiquement pas arrêtés. Les rayons IR invisibles sont réfléchis au maximum. Puisqu'ils ne peuvent presque plus pénétrer dans le bâtiment, leur contribution à l'effet de serre devient excessivement faible. Combiné à un verre isolant à haut rendement (faible coefficient U, anciennement appelé coefficient k), ce type de vitrage assure une température et un confort idéaux durant les quatre saisons.

Vitrage neutre
La toute dernière génération de vitrages de contrôle solaire sélectif offre en outre un aspect neutre. Tant en termes d'aspect que de vision, ils sont fortement comparables, sur le plan esthétique (réflexion, couleur...), à un double vitrage classique.
Combiné à un vitrage isolant à haut rendement (faible coefficient U), ce type de vitrage assure une température et un confort idéaux durant les quatre saisons.

Pour les maisons présentant de grandes surfaces vitrées et comptant des parties verticales de vérandas, nous proposons :

SGG CLIMAPLUS 4s
Le confort durant les quatre saisons.
SGG CLlMAPLUS 4s est un vitrage isolant à haut rendement, doté d'une couche de contrôle solaire neutre, qui laisse largement passer la lumière.
Cette couche permet au vitrage d'assurer un confort optimal non seulement en hiver mais aussi durant l'entre-saison et en été.
L'hiver :
- Isolation thermique renforcée, donc pas d'effet de paroi froide mais une chaleur confortable à proximité du vitrage, des économies d'énergie et une protection de l'environnement.
- Tout ceci, en conservant une lumière naturelle abondante (la couche de contrôle solaire bloque surtout les rayons invisibles)
L'été :
- Assure une température plus agréable à l'intérieur.
- Réduit la transmission du rayonnement direct.
- Protège contre les surchauffes et l'éblouissement.
- Permet de profiter pleinement de la lumière du soleil, sans devoir subir les effets négatifs d'une chaleur excessive.

Verre autonettoyant - SGG Bioclean
Le verre Bioclean est un vitrage qui, grâce à l'action naturelle des ultraviolets et de l'humidité, se nettoie tout seul. 
La couche mince d'oxyde de titane déposée à la surface du verre permet par photocatalyse de dégrader, volontairement, les hydrocarbures et les polluants atmosphériques organiques responsables des salissures sur le verre et par son caractère hydrophile de faciliter leur élimination par la pluie. Si de l'idée à l'innovation il n'a fallu qu'un an, il en faudra sept pour développer et industrialiser le procédé.

Logo Saint Gobain